[ Statistiques ]

 

Mathématiques fondamentales
(section 25)

Année 2015 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de
conférences
701 156 857 18%
Professeurs
des universités
497 33 530 6%
Total 1198 189 1387 14%

Mathématiques appliquées
(section 26)

Année 2015 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de
conférences
701 156 857 18%
Professeurs
des universités
497 33 530 6%
Total 1198 189 1387 14%

Source : MESR-DGRH, mai 2015

 

Top 12 des disciplines les moins féminisées dans les universités

1 - Mathématiques pures 13,6%
2 - Electronique, optronique et systèmes 16,4%
3 - Mécanique, génie civil, génie mécanique  16,4%
4 - Génie informatique, automatique et traitement du signal 17%
5 - Milieux dilués et optique 17,6%
6 - Constituants élémentaires 17,7%
7 - Astronomie, astrophysique 20,5%
8 - Informatique 23,8%
9 - Milieux denses et matériaux 25,2%
10 - Mathématiques appliquées 27%
11 - Philosophie 27,6%
12 - Terre solide 28,4%

(part des femmes parmi les MCF + PR, 2015, source DGRH MESR)

 

Mathématiques et interactions des mathématiques (section 41)

  Hommes Femmes Total % Femmes
Chargés de recherche et directeurs de recherche 299 66 365 18%

Source : CNRS, bilan social 2016

Graphique à télécharger

 

Top 12 des sections les moins féminisées au CNRS

1 - Théories physiques 10%
2 - Matière condensée : structures et propr. électroniques 17%
3 - STIC : fondements de l’informatique 17%
4 - Mathématiques et interactions des mathématiques 18%
5 - Mécanique des solides. Matériaux et structures 20%
6 - Micro et nanotechnologies 20%
7 - Atomes, optique, plasmas 20%
8 - Système solaire et univers lointain 22%
9 - STIC : Traitements, systèmes intégrés matériel-logiciel, robots, images 22%
10 - Interactions, particules, noyaux 23%
11 - Milieux fluides et réactifs 25%
12 - Architecture moléculaire 26%

(part des femmes parmi les CR + DR, 2016, source : bilans sociaux CNRS)

 

Mathématiques fondamentales
(section 25)

Année 2014 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de
conférences
14 2 16 13%
Professeurs
des universités
11 0 11 0%
Total 25 2 27 7%

Mathématiques appliquées
(section 26)

Année 2014 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de
conférences
35 9 44 20%
Professeurs
des universités
15 9 24 37%
Total 50 18 68 26%

Source : MESR-DGRH, année 2014

Mathématiques fondamentales
(section 25)

Année 2016 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de conférences
hors-classe
20 4 24 17%
Prof. Première
classe
16 1 17 6%
Prof. Classe except.
1er échelon
18 2 20 10%
Prof. Classe except.
2ème échelon
13 0 13 0%

Mathématiques appliquées
(section 26)

Année 2016 Hommes Femmes Total % Femmes
Maîtres de conférences
hors-classe
18 19 37 51%
Prof. Première
classe
27 2 29 7%
Prof. Classe except.
1er échelon
22 4 26 15%
Prof. Classe except.
2ème échelon
10 1 11 9%

Source : Galaxie, CNU

 

 

En 2011, 41 comités de sélection (20%) ne comportaient aucune femme (18 en section 25, 14 en section 26 et 9 pour des postes mixtes 25-26). Cela concernait les universités de Aix-Marseille 1, Aix-Marseille 2, Besançon, Bordeaux 1, Bordeaux 2, Brest, Brest, Caen, Cergy Pontoise, CNAM, Dijon, Ecole Centrale de Lille, Grenoble 1, INSA de Rennes, IUT A Toulouse, Lille 1, Metz, Nice, Paris 6, Paris-Dauphine, Paris 13, Pau, Poitiers, Reims, Rennes 1, Toulon, Toulouse 3.

En 2013, 8 comités de sélection (6%) en mathématiques ne comportaient aucune femme (4 en section 25 et 4 en section 26). Cela concerne les universités de Aix-Marseille, La Réunion, Littoral, Nice, Paris 6, Paris-Dauphine, Reims.

Articles :

"Recrutements en mathématiques : premier bilan de la réforme des comités de sélection", Laurence Broze, La Gazette des mathématiciens, 150, 48-56, octobre 2016.

Textes réglementaires :

Circulaire du 24 décembre 2010 de la DGESIP indiquant que, dans sa decision n° 316927 du 15 décembre 2010, le Conseil d'Etat precise qu'aucun texte ou principe n'oblige que les disciplines devant être representeés au sein du comité de sélection soient défi nies selon les disciplines de référence des sections du Conseil national des universités.

 

  Présents Taux de réussite (%)
Total Filles (%) Filles Garçons
ES ES-Langues vivantes 38 886 67,7 92,4 87,6
ES-Mathématiques 33 771 59,4 92,4 89,0
ES-Sciences économiques et sociales 35 635 55,2 86,6 84,0
Total de la série 108 292 61,0 90,7 86,7
L L-Arts 13 276 76,9 87,8 84,4
L-Langues anciennes 818 75,7 91,9 92,0
L-Langues vivantes 35 002 79,7 87,3 83,9
L-Mathématiques 4 338 79,5 89,3 83,8
Total de la série 53 434 79,0 87,7 84,2
S S-Bio-écologie 1 804 56,5 91,2 90,8
S-Sciences de l’ingénieur 15 757 12,8 90,3 90,5
S-SVT-Mathématiques 32 878 36,9 95,8 94,3
S-SVT-Physique-chimie 55 476 45,4 93,0 90,1
S-SVT-Sciences de la vie et de la Terre 60 319 57,1 90,6 84,7
Total de la série 166 234 45,0 92,2 89,6
Ensemble du baccalauréat général 2012 327 960 55.8 90,6 88,3
Rappel baccalauréat général 2011 321 569 56,0 89,6 86,6

Source : MESR, DEPP, 2013

Proportion de bacheliers S ayant eu une mention au bac (2011)

  Garçons Filles
Assez bien 28,2% 28,1%
Bien ou Très bien 26,5% 32,2%

Source : MESR, DEPP.