[ Femmes en mathématiques ]

Au fil de l'actualité et de nos recherches, nous ajoutons des éléments biographiques de mathématiciennes. Ces éléments sont à géométrie variable. N'hésitez pas à nous signaler des erreurs ou ommissions et à nous aider à compléter cette rubrique.

[ Toutes  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   ]

[ PECHE Sandrine ]

Sandrine Péché est née en 1977, a soutenu sa thèse en 2003 à l’École polytechnique fédérale de Lausanne sous la direction de G. Ben Arous et son HDR (habilitation à diriger des recherches) en 2008 à l’institut Fourier de Grenoble. Elle a été maîtresse  de conférences à l’Université de Grenoble I jusqu’en 2011, et est aujourd’hui Professeure à l’université Paris-Diderot.
Un article publié sur « Image des maths », sans être très accessible, donne une bonne idée de sa recherche. Son mémoire d’habilitation  décrit aussi la diversité des applications de ses travaux.
Elle a été conférencière invitée à ICM Seoul 2014, ce qui, en soi, marque l’importance que le monde des mathématicien-ne-s accorde à ses travaux. Elle se situe elle-même à la frontière entre les probabilités et la physique mathématique, domaines sur lesquels elle a justement été invitée à intervenir à Séoul. Ses principaux thèmes de recherche sont centrés sur la théorie des matrices aléatoires de grande taille et ses applications.